infos.Advolys

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - biodiversité

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 6 janvier 2017

2017 Année Internationale du Tourisme Durable pour le développement

Les Nations Unies ont proclamé 2017 l'Année internationale du tourisme durable pour le développement  (A/RES/70/193).

Cette année internationale est sensée sensibiliser les décideurs et le grand public à la contribution du "tourisme soutenable" au développement et à mobiliser toutes les parties prenantes pour faire du tourisme un catalyseur de changement positif !

Dans le contexte du Programme 2030 et des objectifs de Développement Durable (ODD), espérons que cette Année internationale encouragera le passage à des politiques, mais aussi à des pratiques commerciales et un comportement des consommateurs allant dans le sens d’un tourisme plus durable (et responsable !).

Le #IY2017 met en exergue le rôle du tourisme dans 5 grands domaines :

Lire la suite...

mardi 19 mai 2015

Journée mondiale de l'Environnement le 5 Juin !

La Journée Mondiale de l'Environnement (JME) - "WED" en anglais pour "World Environment Day" - est un événement annuel, soutenu par les Nations-Unies, ayant pour objectif d'inciter le plus d'actions environnementales positives possibles à l'échelle mondiale. Le point culminant annuel des actions à portée environnementale demeure cette JME qui se situe tous les ans aux alentours du 5 juin.

"Grâce à la JME, le Programme des Nations unies est en mesure de vulgariser les problématiques environnementales mondiales afin de permettre à tout le monde de comprendre son rôle et sa responsabilité en la matière, mais aussi afin de donner à tous la possibilité de devenir des acteurs engagés d'un développement durable et plus équitable".

Le thème de la JME pour cette année 2015 est le suivant : “Sept milliards de rêves. Une seule planète. Consommons avec modération". "Le bien être de l’humanité, de l’environnement et le fonctionnement de l’économie reposent essentiellement sur la gestion responsable des ressources de la planète. Cependant, les preuves s’accumulent et montrent que les populations consomment bien plus de ressources naturelles que ce que la planète peut fournir durablement"

Chacun à son niveau peut participer en initiant une pratique différente (moindre consommation des ressources et énergies, préservation de l'eau potable, autre mode de transport, tri des déchets...) pour préserver son environnement, et celui de tous.

En savoir + sur la JME

mercredi 1 avril 2015

Semaine Européenne du Développement Durable 2015 : proposez vos projets !

Le Ministère du Développement durable a lancé le 16 mars l’appel à projets pour la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) 2015.


Pour cette nouvelle édition, la semaine devient européenne et change de date : elle se déroulera du 30 mai au 5 juin prochain. Les collectivités, entreprises, établissements publics et centres de recherche sont invités à proposer des projets jusqu'au 5 juin, visant à : 
  • sensibiliser aux enjeux du développement durable ;
  • apporter des solutions concrètes pour agir ;
  • inciter à l’adoption de comportements responsables.
Les événements pourront s’adresser au grand public, aux jeunes, aux professionnels ou encore aux collectivités, et traiter de sujets comme la biodiversité, la consommation, les déchets, le sport, le tourisme…

Pour en savoir +, contactez Advolys

lundi 11 août 2014

Un pH passé de 8,25 à 8,14


Le taux d’acidité (ou pH) de l’eau de mer a sensiblement évolué depuis le XVIIIe siècle

L’eau de mer fixe le carbone. Parallèlement à la hausse de leur niveau – en moyenne 3,4 mm par an de 1993 à 2008 –, les océans se sont nettement acidifiés, se chargeant de suffisamment de COpour modifier leur pH. 

Les conséquences sur la faune et la flore concernent une multitude d’espèces : les coraux et les coquillages fabriquent leur squelette et leur coquille avec du carbonate de calcium, un minéral particulièrement sensible à l’acidité de son environnement. 

L’acidification de l’eau de mer présente un risque non seulement pour leur existence, mais également pour l’ensemble de leur écosystème. 

Source: Le changement climatique, ADEME coll. Les enjeux

lundi 2 juillet 2012

Jeux Olympiques Londres 2012: des jeux durables ?


Les principes et préconisations du Développement durable 
pour les futurs Jeux Olympiques qui se dérouleront entre le 27 juillet et 12 août 2012 ont été mis en avant très tôt par Londres. 

Londres souhaite être exemplaire sur ces questions et faire de l’évènement une référence dans le domaine avec en premier exemple l’implantation du parc olympique à l’Est de Londres sur d’anciens sites industriels pollués et abandonnés. 

Le Parc Olympique de Londres (King’s Yard) est annoncé devant être accessible aux handicapés, mais aussi équipé d’une station de pompage pour les eaux de pluie et d’une centrale tri-génération produisant à la fois de la chaleur, de la climatisation et de l’électricité à partir de gaz naturel et de biomasse. 

Un Plan de Développement Durable -  « Towards a one planet 2012 » - a été lancé début 2008 avec l’aide du double champion olympique James Cracknell. A cette même date, le Comité d'Organisation de Londres 2012 (LOCOG) a publié la première édition d'un "code d'approvisionnement durable" en ligne, continuation de son engagement visant à s'assurer que les Jeux de 2012 (site officiel) soient aussi durables que possible.

Ce Plan DD couvre cinq thèmes clés – le changement climatique, les déchets, la biodiversité, l’intégration sociale et la vie saine – et définit la manière dont ils vont être développés avant, pendant et après les Jeux. 

Plus en détail, ces 5 axes majeurs ont été ainsi définis : 

  • le changement climatique (limiter les émissions de gaz à effet de serre liées à l'événement),
  • la réduction des déchets,
  • la préservation de la biodiversité,
  • l'inclusion sociale (emplois créés, diversité...), et
  • la vie saine (développer la pratique du sport et les modes de vie sains). 
Un rapport est publié chaque année concernant l'avancée des actions décidées et mises en oeuvre. En mai 2011, Londres 2012 publie ainsi son tout premier rapport de Développement Durable. 

Une commission est chargée de veiller au respect des engagements annoncés.

A noter qu'une nouvelle norme internationale – ISO 20121 – a été lancée ce mois-ci. Elle aide les organisateurs à réduire les émissions de carbone et les déchets, à préserver la biodiversité des sites.

Le LOCOG et l’Autorité chargée de la livraison des infrastructures olympiques ont mis en œuvre cette norme ISO 20121, faisant ainsi de Londres 2012 l’un des tout premiers en la matière. La norme a déjà été utilisée auparavant, par une grande marque et les sites des Jeux Olympiques comme l’Académie nationale de voile de Weymouth and Portland et Earls Court.

Et enfin ce lien pour vous informer sur les Jeux paralympiques 2012.

lundi 10 octobre 2011

Voyage d'étude en Suède !

Au cours de cette semaine en Suède, ce fût l’occasion de découvrir des entreprises aussi prestigieuses que VESTAS, TETRAPAK et VOLVO Trucks et Cars. Passionné par ces démarches de Développement durable depuis des années, j’ai été attentif lors de ce voyage à observer les avancées réelles et très concrètes dans la mise en œuvre de ces principes transversaux. Ces derniers allient tant l’efficience économique que l’équité sociale, et les préoccupations environnementales et énergétiques. 
VESTAS – leader mondial dans la fabrication d’éoliennes - nous a ainsi informé avoir installé depuis 20 ans plus de 43.000 turbines dans 66 pays. Et comme tout est lié, c’est grâce à ces éoliennes que VOLVO peut à présent communiquer sur ses usines carboneutres. TETRAPAK avec ses multiples procédés d’emballage recyclables jusqu’à 100%, inclut dans ses activités la gestion durable des forêts, la logistique optimisée, la réduction de l’empreinte CO2 comme l’ACV que l’on voit apparaître progressivement (et avec tant d’hésitations) en France.

Lire la suite...

- page 1 de 4