infos.Advolys

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 24 septembre 2015

Connaissance et utilisation de l’information CO2 des prestations de transport

En application de l’article 1431-3 du code des transports, une personne à qui est proposé un ou plusieurs services de transport pour ses déplacements doit recevoir une information sur la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise à l’occasion de ces déplacements.

Cette information peut prendre plusieurs formes : au moment de l’achat du titre de transport, par voie d’affichage dans les moyens de transport ou dans les gares, ... Le dispositif est entré en application le 1er octobre 2013.

L'article D1431-23 du code des transports prévoit qu’un rapport sur la mise en œuvre du dispositif est établi avant le 1er janvier 2016.

Pour contribuer à la préparation de ce rapport, un questionnaire a été réalisé pour observer la connaissance de ce dispositif et l’utilisation de cette information par les usagers des transports. Il est anonyme et couvre l’ensemble des modes de transport. Il est possible de ne répondre que pour les modes et les types de transport utilisés.

Participer au questionnaire "Connaissance et utilisation de l’information CO2 des prestations de transport".

Lire la suite...

mardi 7 juillet 2015

Lancement le 20 Mai du nouveau dispositif : "FRET21 - les chargeurs s’engagent"

Avec un objectif de 1 000 entreprises signataires d’ici 2020, « FRET21 » vient compléter la démarche « Objectif CO2 - Les transporteurs s’engagent » de réduction des émissions de GES (gaz à effet de serre) menée 6 ans avec les transporteurs routiers.

La démarche « FRET21 » a pour objectif d’inciter les entreprises agissant en qualité de donneurs d’ordre des transporteurs à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de Développement durable.

Chaque entreprise volontaire signera un accord avec l’ADEME dans lequel elle précisera un objectif de réduction des émissions de CO2 et s’engagera à mettre en oeuvre des actions pour y parvenir.

Lire la suite...

mardi 30 juin 2015

La Charte Objectif CO2 reconnue au-delà des frontières !

Le programme français Objectif CO2 est désormais référencé par Smart Freight Center parmi les 10 « Green freight programs » au niveau mondial

http://greenfreightandlogistics.org/  >> cliquez sur Programs

And you can read this publication :
Green Freight Programs Worldwide Smart Freight Centre May 2015

mercredi 29 octobre 2014

L'Europe s'engage à réduire ses émissions de GES de 40 % d'ici à 2030

Ce vendredi 24 octobre, les 28 États-membres de l’Union européenne (UE) sont parvenus à un accord sur les trois objectifs qui guideront sa politique de lutte contre le réchauffement climatique pour les années à venir : 

  • * les émissions de gaz à effet de serre devront diminuer d'« au moins » 40 % d'ici à 2030 par rapport à 1990  ;
  • * la part des énergies renouvelables devra être portée à 27 % du mix énergétique ;
  • * 7 % d'économies d'énergie devront être réalisées. Seul le premier objectif sera contraignant.

Ce nouveau « cadre d'action en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030 », qui devra encore être approuvé par le Parlement européen, remplacera un premier plan dit des « 3 fois 20 » (20 % de baisse des émissions, 20 % d'énergies renouvelables, 20 % d'économies d'énergie) adopté en 2009 et en vigueur jusqu'en 2020.

Lire la suite...

lundi 11 août 2014

Un pH passé de 8,25 à 8,14


Le taux d’acidité (ou pH) de l’eau de mer a sensiblement évolué depuis le XVIIIe siècle

L’eau de mer fixe le carbone. Parallèlement à la hausse de leur niveau – en moyenne 3,4 mm par an de 1993 à 2008 –, les océans se sont nettement acidifiés, se chargeant de suffisamment de COpour modifier leur pH. 

Les conséquences sur la faune et la flore concernent une multitude d’espèces : les coraux et les coquillages fabriquent leur squelette et leur coquille avec du carbonate de calcium, un minéral particulièrement sensible à l’acidité de son environnement. 

L’acidification de l’eau de mer présente un risque non seulement pour leur existence, mais également pour l’ensemble de leur écosystème. 

Source: Le changement climatique, ADEME coll. Les enjeux

mercredi 7 mai 2014

Les moins de 30 ans et les nouveaux enjeux collectifs - Etude ADEME

L’ADEME vient de publier, en lien avec IPSOS, une étude sur l’attitude des moins de 30 ans face aux nouveaux enjeux collectifs et planétaires

Cette étude réalisée dans quatre pays (la France, l’Allemagne, les États-Unis et la Chine) auprès de jeunes âgés de 15 à 30 ans interrogés fin 2013, a permis d’émettre plusieurs constats sur la relation de la Génération « Réseau »  aux problématiques collectives (accès aux ressources énergétiques, avancées à grands pas de la société numérique, nouveaux modèles économiques, ouverture à l'international...)

Principaux constats

  • une génération pessimiste quant à l’avenir et concernant la dégradation de l’environnement,
  • une désaffection pour les formes traditionnelles d’engagement qu’il soit associatif, syndical ou politique,
  • une « génération Réseau » par ses pratiques et son mode de pensée : la société du "co",
  • un niveau d’information correct sur les sujets environnementaux mais « peut mieux faire » sur le terrain.
Accédez à la synthèse

- page 2 de 8 -