infos.Advolys

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - économie verte

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 25 janvier 2017

Concours Génération Développement Durable --- édition 2017 !

Vous êtes étudiant(e) ? Vous souhaitez innover pour le monde de demain ? Vous avez des idées, des projets pour un développement économiquement efficient, socialement équitable et écologiquement soutenable ?  Un « développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » (incluant notamment le soutien des pays en voies de développement).

Ce concours "G2D" est doté d’un montant global de 10 000 euros répartis en 4 prix. 

Sans tarder, participez à cette 13ème édition de Concours Génération Développement Durableouvert aux étudiants de bac à bac+5 (BTS, IUT, classes préparatoires, universités et grandes écoles).

Les domaines d'application liés au Développement durable et à la Responsabilité sociétale sont quasi infinis pour contrer une économie par trop négative, exclusive... Dépôts des dossiers jusqu’au 3 avril 2017.

jeudi 28 janvier 2016

Concours Génération Développement Durable - nouvelle édition 2016 !

Faites connaître vos idées pour repenser l'usage des biens de consommation et économiser des ressources... en participant à cette 12ème édition de Concours Génération Développement Durableouvert aux étudiants de bac à bac+5 (BTS, IUT, classes préparatoires, universités et grandes écoles).

Participez au concours et proposez vos solutions, précises et concrètes, pour appliquer les bons usages écologiques à tous ! Dépôt des dossiers jusqu'au 18 avril 2016 !

Les domaines d’application liés au développement durable demeurent étendus : design, informatique, urbanisme, transports, services à la personne, industrie, nouvelles technologies, technologies de l’information et de la communication … notre impact environnemental peut être réduit dans de nombreux domaines. 

Un jury d'experts remettra trois prix (catégorie junior, catégorie senior et prix spécial du jury) fin juin. Prenez conseil et déposez votre dossier au plus tôt !

lundi 23 novembre 2015

COP21 : un fort engagement de l'Union européenne !

Toutes les parties de la Convention (soit 195 pays et l'UE) doivent remettre à l'ONU leurs contributions définissant leurs objectifs de réduction d'émission de GES (Intended Nationally Determined Contributions - INDCs). 

En mars 2015, une contribution ambitieuse de l'UE au nouvel accord mondial sur le climat qui doit être conclu à Paris au mois de décembre (COP21a été adoptée par le Conseil Environnement du Conseil de l'UE et envoyée au secrétariat de la CCNUCC

C'est jusqu'à présent la contribution la plus ambitieuse avec l'objectif de réduire d'au moins 40% les émissions de GES d'ici 2030 par rapport au niveau de 1990 (conformément aux conclusions du Conseil européen d'octobre 2014 avalisant le paquet énergie-climat pour 2030). 

Le 18 septembre, le Conseil Environnement a adopté des conclusions fixant des objectifs à plus long termedont une réduction de 50% des émissions de GES d'ici à 2050 par rapport au niveau de 1990 et une "neutralité carbone" d'ici à 2100. 

Lire la suite...

jeudi 16 janvier 2014

Economie circulaire : les bases de notre futur modèle économique français ?

D'une économie linéaire pouvant être définie comme « produire, consommer, jeter » aux contours d'une économie dite circulaire, c'est sur ces nouvelles approches et pratiques que le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) communique dans sa dernière étude publiée ce 15 janvier : "Comparaison internationale des politiques publiques en matière d’économie circulaire" :

"Au rythme actuel d’utilisation des ressources il faudrait en 2040 plus de deux planètes pour satisfaire nos besoins. Il est temps d’accélérer la transition vers une économie plus circulaire qui utilise de façon plus efficace les ressources.L’économie circulaire apparaît comme un modèle susceptible de contribuer au découplage entre croissance économique et l’utilisation des ressources et les impacts environnementaux associés"

Dans ce document, le CGDD analyse les démarches menées par quatre pays précurseurs : 

  • le Japon, à l’origine d’une loi-cadre en 2000 (« sound material-cycle society »), 
  • l'Allemagne qui a adopté dès 1994 une loi visant le "zéro déchet" via un "cycle fermé de substances", 
  • les Pays-Bas pour leur approche "cycle de vie" en matière de déchets, et 
  • la Chine qui a promulgué en 2008 une loi cadre de promotion de l'économie circulaire.

A découvrir sans délai pour avancer vers un développement soutenable de toutes les nations, et enfin prendre en compte le devenir des générations futures 

Pour en savoir + : comparaison internationale des politiques publiques en matière d’économie circulaire (PDF - 7.4 Mo)

mardi 10 décembre 2013

Automobiles et fin de vie - Synthèse ADEME de la filière VHU

Environ 2,3 millions de véhicules ont été mis sur le marché en 2012 dont 83 % sont des véhicules particuliers. 

Plus de 1,2 million de véhicules hors d’usage (cf. Directive européenne VHU) ont été pris en charge par la filière agréée en 2012, soit – 20 % par rapport à 2011 (fin de l'effet « prime à la casse »).

Toutefois, l’orientation vers cette filière a été améliorée depuis 2007 (+28 %), d'autant plus que des actions ministérielles envers les centres non agréés vont se multiplier afin de régulariser leur situation.

Pour info, l'ADEME propose dans le cadre de sa collection Repères une synthèse dressant le panorama de la filière des véhicules hors d’usage pour l’année 2012. 

Automobiles - Données 2012

vendredi 16 novembre 2012

Un fonds d'investissement pour les PME vertes

Un fonds commun de placement à risque, appelé FCPR Ecotechnologies, vient d’être créé pour aider les PME innovantes dédiées aux technologies vertes à financer leur développement, notamment lors du passage à la phase industrielle. 

Doté de 150 millions d’euros et géré par Caisse des Dépôts Entreprise, ce financement sera attribué par l’ADEME, qui est en charge de la sélection des dossiers dans le cadre des actions du Programme d’investissements d’avenir. 

D’un montant d’1 à 10 millions d’euros, ce financement permettra de soutenir des projets dans quatre domaines d’intervention : les énergies renouvelables (EnR), le véhicule du futur, les réseaux électriques intelligents et l’économie circulaire.

- page 1 de 5