L'office statistique de l'Union européenne Eurostat vient de publier « Environmental statistics and accounts in Europe »

Les taxes environnementales varient de 1,6% du PIB en Espagne à 5,7% au Danemark

Dans l'UE27 en 2008, les taxes environnementales représentaient 2,4% du PIB.

Les États membres ayant les proportions de taxes environnementales les plus élevées étaient le Danemark (5,7% du PIB), les Pays-Bas (3,9%), la Bulgarie et Malte (3,5% chacun), et les plus faibles, l'Espagne (1,6%), la Lituanie (1,7%), la Roumanie (1,8%) et la Lettonie (1,9%).

Les taxes sur l'énergie constituaient 72% du total des taxes environnementales dans l'UE27, les taxes sur les transports 23% et les taxes sur la pollution et les ressources 5%.

Les taxes sur l'énergie représentaient les plus fortes proportions des taxes environnementales dans tous les États membres à l'exception de Malte.

Les proportions les plus élevées de taxes sur l'énergie étaient observées en Lituanie, au Luxembourg et en République tchèque (93% du total des taxes de l'environnement chacun) et en Slovaquie (90%).

Les plus fortes proportions de taxes sur les transports se situaient à Chypre (50% du total des taxes sur l'environnement), à Malte (48%) et en Irlande (47%), tandis que les proportions les plus élevées de taxes sur la pollution et les ressources étaient observées au Danemark (31%), aux Pays-Bas (17%) et en Estonie (14%).

Faits et chiffres sur l'environnement: des taxes environnementales aux ressources en eau