infos.Advolys

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Repenser, Réduire, Recycler, Réparer, Réutiliser

Repenser, Réduire, Recycler, Réparer, Réutiliser

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 12 juillet 2017

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) du 18 au 26 novembre 2017

L’objectif de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) est de sensibiliser tout un chacun(e) à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des pistes pour agir au quotidien aussi bien chez soi, qu'au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou à tout autre moment de son quotidien.

L'idée première est de penser "CYCLE DE VIE" de tout bien ou produit : les "restes" de ce que j'achète aujourd'hui (ex: emballage, suremballage, part du produit non consommé, voire périmé ...) seront des déchets demain ! J'évalue donc, avant toute chose, mes besoins réels. Ni plus, et peut-être moins !

Le concept de la Semaine est donc basé sur la PRÉVENTION DES DÉCHETS, c’est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple) !

Cette Semaine Européenne de Réduction des Déchets s'adresse à tous les acteurs désirant agir pour la réduction de leurs déchets et de leurs impacts. Elle s'adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, aux entreprises qu'aux scolaires et au grand public ! Tout le monde peut et doit agir !

mardi 28 juin 2016

A compter du 1er Juillet 2016, moins de déchets, plus de valorisation !

A compter du 1er juillet 2016, les entreprises devront renforcer la réduction de 5 flux de déchets par une meilleure gestion : trier les déchets valorisables, à savoir le papier, le métal, le plastique, le verre et le bois.

Le décret du 10 mars 2016 prévoit en effet deux nouvelles obligations :

  1. La première concerne les entreprises générant plus de 1.100 litres de déchets / semaine qui ont recours au service assuré par des collectivités territoriales, et des producteurs et détenteurs de déchets de papier, de métal, de plastique, de verre et de bois qui n'ont pas recours au service assuré par les collectivités territoriales. En plus du tri à la source de ces 5 flux de déchets, ces acteurs pourront procéder directement à leur valorisation, les céder à une installation de valorisation ou à un intermédiaire ...
  2. La seconde porte sur le tri des déchets de papiers de bureau : imprimés papier, livres, publications de presse, articles de papeterie ... Elle concerne les administrations publiques de l'Etat et établissements publics de l'Etat (dans leurs implantations regroupant plus de 20 personnes) et les sites des entreprises regroupant plus de 100 personnes.

Progressivement, cette obligation va concerner des structures de plus petite taille : 

  • 50 personnes et plus au 1er janvier 2017, et 
  • 20 personnes et plus au 1er janvier 2018.

Lire la suite...

mardi 26 janvier 2016

La France exporte toujours plus de matières premières de recyclage

L'économie circulaire et responsable constitue bien un des piliers de notre nouveau modèle économique français.
Les matières premières de recyclage – déchets recyclés de métaux ferreux, non ferreux, de papiers-cartons, plastiques… – permettent d’économiser des ressources, en substitution de matières vierges. Issues du recyclage des déchets non dangereux, elles s’échangent comme des produits car elles ont une valeur marchande. Attractives en termes de prix, elles permettent des économies de matière, d’énergie, d’eau, avant d’être réintroduites dans le processus de production.
Alors que les importations sont restées stables en quantité depuis 1999, les exportations ont considérablement augmenté. Le solde des échanges français a été multiplié par 8 en 15 ans, pour atteindre 2,8 milliards d’euros en 2014, soit l’équivalent de la valeur de la production agricole, ou des services financiers...

Source : CGDD (Commissariat général au développement durable) - Janv. 2016

mercredi 24 septembre 2014

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) du 22 au 30 novembre 2014

L’objectif de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets est de sensibiliser tout un chacun(e) à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des pistes pour agir au quotidien aussi bien chez soi, qu'au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou à tout autre moment de son quotidien.

Cette Semaine Européenne de Réduction des Déchets s'adresse à tous les acteurs désirant agir pour la réduction de leurs déchets et de leurs impacts. Elle s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, aux entreprises, qu’aux scolaires et au grand public. Tout le monde peut agir !

Lire la suite...

jeudi 16 janvier 2014

Economie circulaire : les bases de notre futur modèle économique français ?

D'une économie linéaire pouvant être définie comme « produire, consommer, jeter » aux contours d'une économie dite circulaire, c'est sur ces nouvelles approches et pratiques que le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) communique dans sa dernière étude publiée ce 15 janvier : "Comparaison internationale des politiques publiques en matière d’économie circulaire" :

"Au rythme actuel d’utilisation des ressources il faudrait en 2040 plus de deux planètes pour satisfaire nos besoins. Il est temps d’accélérer la transition vers une économie plus circulaire qui utilise de façon plus efficace les ressources.L’économie circulaire apparaît comme un modèle susceptible de contribuer au découplage entre croissance économique et l’utilisation des ressources et les impacts environnementaux associés"

Dans ce document, le CGDD analyse les démarches menées par quatre pays précurseurs : 

  • le Japon, à l’origine d’une loi-cadre en 2000 (« sound material-cycle society »), 
  • l'Allemagne qui a adopté dès 1994 une loi visant le "zéro déchet" via un "cycle fermé de substances", 
  • les Pays-Bas pour leur approche "cycle de vie" en matière de déchets, et 
  • la Chine qui a promulgué en 2008 une loi cadre de promotion de l'économie circulaire.

A découvrir sans délai pour avancer vers un développement soutenable de toutes les nations, et enfin prendre en compte le devenir des générations futures 

Pour en savoir + : comparaison internationale des politiques publiques en matière d’économie circulaire (PDF - 7.4 Mo)

mardi 10 décembre 2013

Automobiles et fin de vie - Synthèse ADEME de la filière VHU

Environ 2,3 millions de véhicules ont été mis sur le marché en 2012 dont 83 % sont des véhicules particuliers. 

Plus de 1,2 million de véhicules hors d’usage (cf. Directive européenne VHU) ont été pris en charge par la filière agréée en 2012, soit – 20 % par rapport à 2011 (fin de l'effet « prime à la casse »).

Toutefois, l’orientation vers cette filière a été améliorée depuis 2007 (+28 %), d'autant plus que des actions ministérielles envers les centres non agréés vont se multiplier afin de régulariser leur situation.

Pour info, l'ADEME propose dans le cadre de sa collection Repères une synthèse dressant le panorama de la filière des véhicules hors d’usage pour l’année 2012. 

Automobiles - Données 2012

- page 1 de 5